Un Raphael Geminiani des années 50

Geminiani logo 2

On remonte un peu dans le temps aujourd’hui avec ce beau Geminiani de la fin des années 50. La restauration s’est limitée à un bon nettoyage et regraissage, à l’ajout de quelques pièces manquantes et au remplacement d’éléments anachroniques.

Geminiani decalco

L’émaillage n’est plus de première jeunesse mais il ne s’agit évidemment pas d’y toucher d’autant que son vert d’eau conserve un bel aspect.

La marque des tubes est inconnue mais le cadre est joliment travaillé : raccords Nervex soulignés de filets or, bas de fourche et haubans fléchés, passages de gaînes…

geminiani nervex 4

nervex selle

geminiani bdp 2

Passage de câble de dérailleur arrière soudé et collier Campagnolo avec butée uniquement à gauche : un des rares composants qui étaient manquants.

L’équipement correspond au haut de gamme de la fin des années 1950 : dérailleurs et moyeux Campagnolo, manivelles Stronglight et plateaux Spécialités TA (déjà évoqués au sujet du plateau cyclotouriste), jantes Mavic…

Geminiani gran sport arr b

Dérailleur arrière Campagnolo Gran Sport

Geminiani gran sport av

Dérailleur avant Campagnolo Gran Sport

moyeu campagnolo

Moyeu Campagnolo Record à grands flasques

Geminiani mavic

Jantes Mavic Monthléry

geminiani philippe 2

Potence Philippe, cintre EMR, freins Mafac.

Rare exception parmi l’équipement Campa, les freins sont des Mafac : Campagnolo n’en proposait tout simplement pas encore à cette époque et ne commencera à en produire qu’une dizaine d’années plus tard.

Geminiani Mafac

L’espace est suffisant pour monter des garde-boue lors des entraînements et les œillets n’ont pas été oubliés sur les pattes de fourche et les pattes arrières : voilà qui change agréablement des vélos de route modernes.

Bien que joli, voilà un vélo qu’il serait dommage de suspendre à une cimaise et qui a encore son mot à dire sur le bitume. L’idée en effet est de le refaire rouler pour de vraies sorties. Nous n’avons donc pas fait preuve de fétichisme excessif avec les gaînes d’origine en fin de vie et nous avons apporté quelques petites touches, souvent pour des raisons pratiques, à commencer par l’ajout d’un porte-bidon.

Geminiani PB

Porte-bidon TA sur collier : les œillets de fixation brasés au cadre sont encore rares dans les années 50.

La tige de selle acier d’origine s’est ovalisée au fil des serrages successifs. Nous avons pris une petite liberté avec la chronologie et l’avons remplacée par une tige de selle Campagnolo Record. La selle était manquante. Il nous a semblé que cette selle Idéale aurait parfaitement pu être utilisée par le propriétaire :

selle ideale

La tige de selle Campagnolo Record (années 60) remplace la tige acier et son lourd chariot de selle.

geminiani nervex 2

Les traditionnels bouchons à vin sont remplacés par des embouts Milremo.

La chaîne a été conservée après qu’un passage par le testeur d’usure eut confirmé qu’elle était encore bonne pour le service.

Stronglight TA

Manivelle Stronglight, adaptateur et plateaux TA.

La transmission annonce la couleur : voilà un vélo de criterium avec pignons de 13 à 21 dents pour la cassette 5 vitesses et plateau double de 44-50 dents, soit une plage de développement relativement étroite de 4,5 à 7,70 m. Mais la bonne nouvelle quand on appuie sur les pédales c’est que le cycliste est agréablement secondé par un cadre qui a encore du ressort et qui est sans mollesse.

geminiani a

Ainsi équipé, malgré le poste de pilotage en acier et la selle en cuir, ce Géminiani pèse 10,5 kg et montre une belle nervosité sur route.

Vous retrouverez ces photos et quelques autres sur notre galerie Flickr.

Fiche technique :
(composants rapportés en italique)

Cadre : 58 x 58, raccords Nervex Pro
Moyeux : Campagnolo Record
Jantes : Mavic Monthléry Championnat du monde
Boyaux : Schwalbe Lugano
Jeu de direction : Stronglight
Potence : Philippe acier
Cintre : EMR acier, modèle Criterium
Étriers de frein, leviers de frein et demi-cocottes : Mafac
Guidoline : Velox
Embouts de cintre : Milremo
Dérailleurs avant et arrière : Campagnolo Gran Sport
Leviers de vitesses : Campagnolo
Manivelles : Stronglight
Plateaux et adaptateur : Spécialités TA
Pédales : Lyotard
Cale-pied : Christophe taille S
Sangles : Lapize
Chaîne : Brampton
Tige de selle : Campagnolo
Selle : Idéale 80
Porte-bidon : Spécialités TA

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s