Un Brompton CHPT3 en version allégée

En 2017, Brompton a produit à 500 exemplaires une édition spéciale de son vélo pliant en collaboration avec l’ancien champion cycliste David Millar. CHPT3 est d’abord le nom de la marque de ce coureur professionnel qui, lorsque l’heure de la reconversion a sonné, a choisi de concrétiser l’expérience de ses 18 années de carrière dans des produits et des services en lien avec le monde du vélo. Sa rencontre avec le Brompton, il l’a faite à la fois au cours de ses déplacements et sur la piste du Brompton World Championship. On retrouve dans cette édition limitée le mélange réussi de ses autres produits entre une attention à la performance et un rendu visuel particulièrement soigné.

Brompton Chpt3 david millar b

David Millar et son CHPT3

Résolument tourné vers la performance, ce Brompton a été délesté de tout superflu: sans garde-boue, sans éclairage, sans porte-bagage et même sans bloc pour sac avant, il vise la légèreté et les trajets rapides. Bien que l’aspect noir des extrémités ne le laisse pas paraître au premier abord, ce CHPT3 appartient en effet à la série légère de Brompton avec un triangle arrière et une fourche en titane. Côté équipement, le choix du cintre S assure une position sportive.

Brompton CHPT3 cintre S

Cintre droit et levier noirs, poignées Ergon rouges: le Brompton devient à la fois urbain et élégant.

Lire la suite

Publicités

Exercice pratique : un « Airline bag » pour Brompton

Nous aimons les beaux sacs de vélo et nous aimons les Brompton. Répondre à une demande particulière qui associait ces deux domaines, c’était donc pour nous particulièrement stimulant, et le défi a été aussitôt relevé.

fabrication

Le but était d’offrir un sac de remplacement à un collégien qui se déplace… en Brompton. Et qui dit sac de collégien, dit sac qui sera porté sur le dos, qui sera bourré de grands classeurs et de lourds manuels, et qui sera surtout très peu ménagé…

Voilà pour le cahier des charges. L’état du précédent sac après un an et demi de service à ce régime permettait de toucher du doigt l’enjeu – et la difficulté – de l’entreprise. Il s’agit d’un sac fabriqué en Corée, taillé dans un tissu peu résistant et qui, comme nous avons pu le constater, a lâché à de multiples endroits au niveau des coutures.

Toma bag face.JPG

Toma bag dos

L’une des bretelles est d’ailleurs proche de la fin :

Toma bretelle

Outre le fait que ce modèle n’est plus fabriqué, il était à l’usage trop étroit pour accueillir confortablement toutes les affaires d’un collégien.

L’idée a donc été d’intégrer ces demandes, d’y ajouter quelques améliorations par rapport au modèle précédent tout en restant dans une esthétique ludique – ce qui n’est pas particulièrement évident avec un sac pour Brompton au cadre rectangulaire. Nous avons opté pour une déclinaison du modèle iconique de l’airline bag popularisé dans les années 70. Il restait à laisser l’utilisateur choisir les deux coloris… et à assembler le tout:

airline bag face a.JPG

airline bag dos a

Lire la suite

HELLIS Grand Tourisme : l’enduro allroad n’est plus un luxe

Une affaire de pneus

En créant le Rat Trap Pass, un pneu de 26’ et de 2,3’ de section (54 mm), Compass arrive sans doute au terme d’une tendance qui court depuis une dizaine d’années : l’élargissement croissant de la section des pneus de route performants.

Compass Rat Trap Pass, 26′ [559 x 54 mm]

L’intérêt de ce pneu à la carcasse souple est en effet de faire jeu égal avec les sections habituelles tout en élargissant considérablement le champ d’action du cycliste : non seulement tous les chemins peuvent être parcourus, y compris les plus dégradés, mais la vitesse reste quasiment équivalente sur route et sur chemin. C’est d’ailleurs une donnée contre-intuitive qui a mis du temps à être admise et elle l’est encore pour le moment surtout chez les cyclistes informés. Nous ne pouvons que renvoyer les lecteurs intéressés par ces questions aux 4 numéros du kit spécial « tire performance » de Bicycle Quarterly. Cette revue américaine a en effet été la première à effectuer à grande échelle et de façon rigoureuse des tests de pneus en conditions réelles et reproductibles. L’intérêt des pneus larges à carcasse souple a été l’un des enseignements de ces tests. Concrètement, cela signifie qu’avec eux n’importe quel chemin sur une carte, n’importe quel tracé GPS est accessible pour un vélo qui, dans le même temps, ne le cède en rien en terme de performance sur route. En d’autres termes, le Rat Trap Pass est sans doute le meilleur moyen d’atteindre enfin le graal longtemps rêvé du vélo réellement polyvalent.

Un cadre Enduro allroad

Ce type de pneu nécessite cependant un cadre spécifique qui permette à la fois un freinage adapté (les étriers classiques seront trop étroits) et un espace généreux entre bases, haubans et fourreaux de fourches non seulement pour le pneu mais aussi pour des garde-boue : le cycliste de route qui s’aventure sur les chemins en aura en effet probablement besoin.


Ce type de cadres, destiné à accueillir de gros pneus de 26’ ou 650 B (dits 26+ ou 27,5+), et pour lesquels les Anglo-saxons ont déjà trouvé de nombreuses dénominations (enduro allroad, adventure road, dirt tourer…) est en ce sens à notre avis moins le fruit d’une nouvelle mode que la continuation de la randonneuse classique que nous aimons et dont la philosophie était de ne s’interdire aucun chemin et d’être aussi performante sur le lisse asphalte que sur la rugosité des cailloux.

Lire la suite

Gitane Vuelta – 1980

Le Gitane Vuelta de 1980 a pour base un cadre tout Super Vitus 971 qui arrive en troisième position dans la gamme Gitane de l’époque derrière les deux déclinaisons (soit équipées en Campagnolo, soit en Dura Ace) des cadres profilés ou standard en tout Reynolds.
Le cadre Super Vitus est décliné soit avec composants français (modèle justement dénommé « Tricolore »), soit avec composants japonais : c’est le modèle Vuelta dont il est question ici.

vuelta cadre origine

Malgré des traces d’oxydation, un exemplaire en relativement bon état…

gitane vuelta cadre

… qui retrouvera facilement son éclat.

Lire la suite

Un Raphael Geminiani des années 50

Geminiani logo 2

On remonte un peu dans le temps aujourd’hui avec ce beau Geminiani de la fin des années 50. La restauration s’est limitée à un bon nettoyage et regraissage, à l’ajout de quelques pièces manquantes et au remplacement d’éléments anachroniques.

Geminiani decalco

L’émaillage n’est plus de première jeunesse mais il ne s’agit évidemment pas d’y toucher d’autant que son vert d’eau conserve un bel aspect.

Lire la suite

Un MBK Super Record pour les grands dénivelés

Voici une nouvelle section dans laquelle nous présentons les restaurations ou adaptations qui passent par l’atelier. Il ne s’agit pas d’un service commercial mais plutôt de partager quelques exemples de réalisations faites pour redonner un usage à des vélos qui le méritent.

MBK super record avant

Commençons avec ce MBK Super record en acier Columbus Cromor qui date de la fin des années 80. Le cadre et les composants présentent des traces de rouille mais l’ensemble reste sain et le cadre conserve une bonne rigidité à l’usage.

Lire la suite