Le pédalier cyclotouriste

C’est au début des années 1930 que Stronglight produit les premières manivelles en aluminium sur lesquelles se fixe un plateau avec 5 vis, système qui deviendra rapidement un standard. À la fin des années 1940, Spécialités TA propose ainsi ses propres plateaux destinés à être montés sur la manivelle Stronglight 49 D et finira même par produira, une dizaine d’années plus tard, sa propre manivelle quasiment identique à celle de Stronglight. Ce standard – le BCD 50,4 – sera alors l’un des plus populaires.

plateaux Stronglight TA

Les plateaux porteurs de Stronglight et de TA : ce dernier offre un BCD intrermédiaire plus étroit que le Stronglight, ce qui permet le montage de plus petits plateaux. Il deviendra le plateau des cyclotouristes par excellence.

L’offre de TA était particulièrement intéressante car elle permettait, avec un même modèle de manivelle, de monter une large gamme de plateaux de 26 à 54 dents en mono-plateau pour la piste, en double pour les critériums et en triple pour le cyclotourisme.

Stronglight TA

Un montage classique des années 1950 : une manivelle Stronglight panachée avec un adaptateur et des couronnes TA. C’est une transmission exigeante que, écrit Daniel Rebour à l’époque, « seuls les athlètes entraînés et dans la force de l’âge peuvent utiliser. »

Si Spécialités TA commercialise encore des plateaux Pro 5 vis, les manivelles en revanche ne sont plus proposées aujourd’hui ni par Stronglight, ni par TA qui a cessé de les produire en 2007. Ce composant qui, pendant plus d’un demi siècle, a répondu aux besoins de la plupart des pratiques était ainsi abandonné. Cela était d’autant plus dommage que le pédalier Pro 5 vis, outre sa très grande polyvalence, offrait l’avantage d’un poids contenu et d’un excellent Q facteur.

Heureusement, une fois de plus, c’est du côté du Japon qu’un grand classique de l’industrie française du cycle voit sa renaissance. Junzo Kawai, l’ancien président de SunTour, le fabricant japonais phare des années 1970-80, a souhaité, à la fin de sa vie, revenir à ce qui faisait à ses yeux l’essence du vélo : des composants à la fois beaux, simples et fiables. Et se laissant surtout oublier derrière ce qui compte avant tout : le plaisir des belles balades. Il crée en 2012 SunXCD et l’une de ses premières réalisations sera de relancer la production des manivelles 5 vis.

Plateau piste TA d'époque et deux montage avec les manivelles SunXCD actuelles.

Plateau piste TA d’époque et deux montages avec les manivelles SunXCD actuelles.

Voici un petit aperçu de la variété des montages permis aujourd’hui par la renaissance de cette gamme de pédaliers.

Lire la suite

Publicités