Rubans de cintre Newbaum’s : la gamme complète chez Cyclodonia

Des rubans de cintre en coton, on en a testé. D’abord parce que le ruban en coton est esthétiquement l’idéal pour une restauration de vélo antérieur à la fin des années 80.

geminiani nervex 2

Guidoline Velox sur un vélo des années 50.

Ensuite, et surtout, parce que je trouve son toucher plus agréable que des matériaux synthétiques et parce qu’il est moins glissant sous l’effet de la transpiration ou de la pluie sans pour autant virer au spongieux.

L’un des rares défauts du coton est qu’il résiste moins bien à l’abrasion. On évitera donc d’adosser négligemment son cintre contre un mur. Mais ça, on le fait déjà. Pour le reste, en cas de chute, n’importe quel ruban de cintre prendra mal, même s’il est en cuir.

Une autre crainte est souvent liée à l’entretien : le ruban en coton est perçu comme salissant. En réalité, une brosse douce, de l’eau tiède et du savon de Marseille suffisent à remettre un ruban en coton à neuf.

La seule réticence qu’on peut avoir concerne son prix : un ruban en coton de bonne qualité n’est pas la solution la moins chère. Mais pour moins d’une quinzaine d’euros, on peut habiller son cintre. Il est possible de trouver pire.

newbaum boite 10

Cyclodonia propose désormais la gamme Newbaum’s. La principale raison de ce choix est qu’avec 19 coloris, la marque américaine offre la plus grande variété dans le domaine de la guidoline en coton. Des couleurs moins courantes, c’est aussi l’occasion de faire intervenir d’autres tonalités sur le vélo. On s’est promis d’essayer à l’avenir de jouer avec ces nouvelles possibilités.

En attendant, voici un aperçu de la gamme :

newbau 19 couleurs

  • À gauche, trois couleurs automnales : de haut en bas, khaki, rouille et marron.
  • Au centre, de gauche à droite : bordeaux (un beau violet profond), rouge, rose, orange, jaune, vert pâle, vert, turquoise (ou bleu céleste), bleu clair, bleu, bleu foncé et aubergine.
  • À droite, les coloris blanc, gris clair, gris foncé (qui correspond plutôt à un gris moyen) et noir.

Les couleurs automnales font partie des dernières à avoir été développées. Newbaum’s est à notre connaissance seul à les proposer. Elles permettent, du coup, d’avoir une finition à la fois élégante et originale :

Newbaum automne 2

L’élégance classique, toute en retenue. De gauche à droite : marron, rouille, khaki, blanc, gris clair, gris et noir.

Les couleurs chaudes, plus voyantes, conservent de belles teintes :

newbaum chaud 2

De gauche à droite : jaune, orange, rose, rouge et bordeaux.

Parmi les couleurs froides, les verts et le turquoise présentent des teintes là-aussi assez originales :

newbaum froid

Aubergine, bleu foncé, bleu, bleu clair, turquoise, vert et vert pâle.

Et on aime particulièrement le ruban aubergine :

newbaum aubergine

Les rubans Newbaum’s ont l’avantage d’offrir un toucher agréable. Ils sont légèrement plus épais que les rubans Velox (0,8 mm contre 0,5) et cela se sent. Autre différence, la partie collante est protégée par une bande. Cela nécessite un peu plus de manipulations pendant la pose, mais c’est sans doute aussi ce qui fait que le coton reste doux.

newbaum bande adhesive

 

En complément des rubans de cintre en coton nous proposons des fils de finition en noir et en différents autres coloris.

fils gamme

Fils de finition de ruban de cintre : bleu, vert clair, vert, rose, rouge et écru.

La finition écru présente l’avantage de pouvoir se marier avec l’ensemble des autres coloris.

 

Pose du ruban de cintre

Il y a deux écoles pour la pose d’un ruban de cintre. Avec un ruban en coton, on peut partir du haut et faire l’arrêt du ruban dans le bouchon de cintre ou sous la cocotte. Il n’y a pas de risque de décoller les bords du ruban au niveau de l’arrondi du cintre sous la pression des mains. Si on choisit la méthode traditionnelle, en partant du bas, il faut prévoir un arrêt en haut du cintre, soit avec un adhésif (qui peut finir par se décoller), soit avec un fil de finition. C’est cette seconde option que nous avons choisi de présenter :

  • On recouvre d’abord les cotés du cintre au niveau du levier :

ruban tuto 1

  • Et éventuellement l’arrière :

ruban tuto 2

  • On commence ensuite l’enroulement du ruban sous le cintre, avec un tour sur lui-même et avec un chevauchement d’un petit tiers :

ruban tuto 3

Le ruban Newbaum’s étant assez souple, il est moins nécessaire de bien le tendre pour éviter les plis comme c’est le cas avec les rubans en coton d’autres marques, en particulier dans les parties courbées.

ruban tuto 4

  • On passe au plus près du levier de frein :

ruban tuto 5

… et on continue :

ruban tuto 6

  • Juste avant l’endroit où le cintre s’élargit, on fait un arrêt droit en coupant le ruban en biais :

ruban tuto 7

ruban tuto 8

  • On entoure alors le ruban de cintre avec un fil dont on bloque le départ en serrant sur lui les premiers tours :

ruban tuto 9

  • On continue à enrouler le fil serré. Le départ de fil devient alors invisible :

ruban tuto 10

  • Au bout d’une dizaine de tours, on commence à entourer un morceau de fil formant une boucle (on peut aussi choisir pour cela le départ du fil si on a laissé une longueur suffisante) :

ruban tuto 11

  • On enserre la boucle sous cinq ou six nouveaux tours et on finit en faisant passer le fil dans la boucle :

ruban tuto 12

  • Il ne reste plus alors qu’à tirer ce fil sous les passages précédents :

ruban tuto 13

ruban tuto 14

  • Puis on le coupe à ras avec un cutter afin que, de ce côté aussi, le fil soit invisible:

ruban tuto 15

Dès lors qu’on a compris le principe il est très facile à reproduire. Et cette simple finition, associée à un ruban en coton, met aussitôt en valeur le poste de pilotage :

ruban tuto 16

On installe alors les bouchons de cintre. S’il ne sont pas ajustables, on peut utiliser quelques tours de guidoline pour les serrer à l’intérieur du tube du cintre.

ruban tuto 17

Il ne reste plus alors qu’à effectuer la même opération de l’autre côté :

ruban tuto 18

Le ruban de cintre donne son identité au vélo et il est dommage de se limiter trop souvent au seul noir. Encore faut-il disposer de beaux coloris suffisamment variés pour trouver celui que se mariera au mieux avec le cadre. Non seulement les rubans Newbaum’s offrent cette variété mais tous ceux que nous avons eu entre les mains avaient une teinte qui faisait plaisir à regarder. Cela peut paraître évident mais un beau rouge, un beau jaune, un beau vert ne sont pas toujours faciles à trouver.

La gamme Newbaum’s est à retrouver dans notre boutique. Nous y proposons aussi du fil de finition pour parachever la pose du ruban de cintre.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

2 réflexions sur “Rubans de cintre Newbaum’s : la gamme complète chez Cyclodonia

  1. C’est vrai que les guidolines coton sont bien pratiques et remplissent leurs fonctions à coût et à poids mini!
    Normalement, notre vélo doit être « taillé » pour que peut de poids soit soutenu par nos mains et je trouve donc qu’un ruban fin de coton est suffisant. Pas besoin de mousse à mémoire de forme!
    Pour avoir eu les guido Newbaums et Vélox entre les mains, il est vrai que le produit américains est plus qualitatif. Espérons que Vélox suive car il est dommage de faire traverser l’Atlantique à du ruban coton!

    Je suis avec vous sur la couleur aubergine. Je rêve d’un vélo noir pour habiller son guidon de cette couleur.

    Un article sur la gomme laque pour la suite? 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s