Ambert 2016 [2/5] : la section amateurs et premières armes

Le directeur de 200 l’a souvent répété : quand le Concours de Machines a été lancé, les organisateurs espéraient une petite dizaine de participants, en raison notamment du délai assez court accordé aux constructeurs (le concours a été annoncé publiquement début février, certains cadreurs en ont eu connaissance un peu plus tard). Ils seront finalement une vingtaine à répondre à l’appel. Cette bonne surprise, on la doit sans doute à eux, les « rookies », les amateurs et les tout nouveaux venus dans la fabrication du cadre de vélo.

L’autre surprise, c’est le niveau d’emblée atteint par les machines des nouveaux venus. La machine de Milc – Goblin bikes, développée par une petite équipe et qui relève pratiquement du prototype industriel, arrivera à la deuxième place du classement général, quant à la machine de Sébastien Klein, 1er prix des amateurs, la qualité de sa finition ne déparait pas les productions des cadreurs chevronnés. C’est donc par eux que je commencerai ma petite revue de détail du Concours de Machines 2016.

Fée du vélo (Nevers, Nièvre)

Swanee Ravonison tient une boutique de vélos à Nevers et une chronique dans le magazine 200. Elle a appris le cadrage l’année dernière auprès d’oTm et a opté pour le brasage parce que, trouve-t-elle, « la flamme est plus poétique que l’arc électrique ».

La machine qu’elle présente au concours est sa deuxième réalisation. Au cadre en Columbus Zona est associée une fourche carbone. Les roues de 700 sont habillées de Compass Staped pass (32 mm).

FdV full

Cadre sloping, fourche carbone, cintre ouvert : la Fée du vélo est une randonneuse moderne.

Au programme de la randonneuse légère, Fée du vélo apporte une réponse minimaliste et épurée, à l’image du cadre laissé en aspect brut verni : pas de garde-boue, bike pack à l’arrière pour le transport du chargement et éclairage à batterie.

FdV bike pack

FdV tube de selle

Double pontet et oeillets de fixation : la configuration présentée est minimaliste mais les haubans peuvent accueillir garde-boue et porte-bagage.

On trouve, à l’avant, quelques petites touches qui achèvent de donner sa personnalité à la machine, un assemblage de mots et de belles lettres qui, à l’image du nom de l’enseigne, sont comme des injonctions amicales à pédaler plus fort.

FDV moyeu avannt

Moyeu siglé…

FdV potence

… potence monogrammée…

La cadreuse a pensé à inscrire sur la capsule de direction un encouragement pour sa pilote.

… l’encouragement de la cadreuse à sa pilote…

FdV ecusson 2

… et l’écusson ouvragé.

Mais tout cela ne doit pas faire oublier que la machine est là pour être efficace. Le cintre Dajia Far Bar de Velo Orange permet de varier les positions sur la longue épreuve du vendredi et d’assurer un bon pilotage dans les descentes sportives du gravel.

FdV pilotage

Site de la cadreuse : feeduvelo.com

Histoire (Saint-Clément-De-Régnat, Auvergne)

Le vélo Histoire est présenté hors concours car il s’agit d’un vélo monté sur un cadre fabriqué en petite série hors de France.

Quelques petits détails qui illustrent une fabrication plutôt propre :

Histoire fourche velogical

Dynamo Velogical qu’on retrouve sur plusieurs vélos dans ce concours. Pneus Continental Sport Contact.

histoire tube de selle

L histoire feu arriere

Histoire cablage

Histoire bdp

On note le porte rayons sur les bases, de série.

Site de la marque : histoire.bike

Sébastien Klein

Après avoir appris auprès des cadreurs londoniens Jake Rusby et Caren Hartley, Sébastien Klein présente au concours l’un de ses tous premiers cadres. La référence à la randonneuse française en 650 B est évidente (le 650 B demi-ballon, les garde-boue polis, la sacoche de guidon…), mais la référence a clairement été relue à la lumière de l’école américaine (JP Weigle, Mitch Pryor…)

klein beal full

Sébastien Klein sur sa machine, en bas du col du Béal.

Sébastien Klein a en effet le détail discret : l’essentiel passe par l’harmonie des proportions, le travail de la peinture, qu’il réalise lui-même, et le polissage patient. Il en ressort un résultat à la fois frais et classique.

klein arriere 2

Cantilever Paul polis et garde-boue Berthoud.

Une attention particulière a été portée à l’intégration de l’éclairage, j’aurai l’occasion d’y revenir dans l’article thématique qui viendra clore cette série sur Ambert. Dans un premier temps, devant cette machine, on n’a pas envie de parler de technique, juste d’apprécier le travail de la peinture, d’un beau bleu métallique, qui fait particulièrement bien ressortir le travail du cadreur.

klein haubans

Belle alchimie du bleu métallique et des chromes.

klein tete fourche 2

Les quelques touches de blanc au-dessus de la cuvette inférieure du jeu de direction et de la tête de fourche.

klein raccord tube De selle

Sortie de câble et raccord du tube de selle.

Bien que les pièces polies soient nombreuses sur cette randonneuse, aussi bien sur le cadre que sur les composants, on ne les trouve jamais en excès.

Klein pédalier

Pédalier Campagnolo désiglé et poli.

Sébastien Klein a fait le choix d’un moyeu SON avec connectique SL passant directement dans la fourche par contact : aucun fil ne dépasse sur sa machine.

Klein roue avant

Une des nombreuses roues 650B du concours, ici chaussée de pneus Compass demi-ballon.

klein cintre

Potence et cintre en alu polis.

Tout est réalisé dans les règles de l’art comme ici, par exemple, le montage du garde-boue avec rondelle en cuir :

klein pontet arr

On apprécie en particulier l’harmonie entre la courbe du pontet et celle du garde-boue.

klein raccord tube selle

Les détails qui font mouche : butée de gaine Surly, pastille des haubans polie et torsade blanche sur le tube de selle.

Klein porte paquet

Les extrémités du porte paquet sont soigneusement polies.

Sébastien Klein a aussi réalisé le décaleur :

klein decaleur

… et le porte paquet avec support de phare et routage interne du câble :

Klein cable porte paquet gb

Rare faute : le garde-boue trop court sous le porte-paquet. Sébastien en est désolé. Son revendeur anglais n’avait que le modèle court en stock.

L'Edelux est placée à l'endroit idéal.

L’Edelux est placée à l’endroit idéal.

 

Cycles LaFraise (Roubaix)

Les cycles LaFraise, qui fêtent leur 1er anniversaire, présentaient au Concours de Machines une randonneuse noir et blanc.

Cette machine n’a pas eu de chance : elle a rencontré un problème de dérailleur avant lors de la première épreuve, un phénomène de vrille en descente dans la deuxième et son pilote, blessé au genou, a dû abandonner dans la troisième.

LaFraise full

Reste que le vélo a été équipé de bons composants (White Industries, SON…) et se distingue surtout par de beaux raccords et un routage des éclairages soigné (sauf au niveau du porte-paquet).

On peut regretter d’ailleurs que le traitement bicolore (cadre blanc et composants noirs), qui n’est pas déplaisant à distance, ne mette pas vraiment en valeur le travail des détails du cadre.

Fraise serrage de selle

Pointes de haubans pas tout à fait alignées, renfort des pointes de raccord non limées : quelques détails trahissent un travail un peu rapide.

fraise tube direction

Les tendeurs de la sacoches se fixent au point d’attache du porte paquet, à la tête de fourche. On note aussi, à l’arrière de la fourche, le guidage du câble vers la dynamo.

L Fraise routage cable arriere

Belle attention au routage du câble aussi sur le tube de selle, vers le feu arrière.

En somme, le travail d’Andreas Behrens est prometteur mais dans un concours de machines où les constructeurs donnent leur meilleur, le moindre faux pas se remarque.

fraise potence

Belle potence fabriquée par le cadreur (tous n’en feront pas autant) mais le travail de peinture sur celle-ci souffre de la comparaison avec la Pierre Perrin, juste à côté.

Le porte paquet lui-même présente un beau travail de cintrage. Il est entièrement vissé plutôt que soudé. Cela permet, au prix d’un léger sur-poids, de retirer éventuellement le support de phare :

Fraise porte paquet

Câblage moins soigné, vis plus longue du côté du support de phare : des détails qui se remarquent lors du Concours de Machines.

Peut-être Andreas Behrens a-t-il souffert comme d’autres des délais un peu courts. On a d’ailleurs pu constater que les autres randonneuses exposées par le fabricant sont très bien finies.

Fraise stand

Martin, le pilote, et Andreas devant la production LaFraise. De gauche à droite : randonneuse classique, randonneuse performante et vélo de route.

Site du constructeur : lafraisecycles.fr

Milc – Goblin bikes (Lannemezan, Hautes Pyrénées)

La machine de Milc est incontestablement celle qui aura poussé le plus loin la recherche de l’innovation technique inscrite dans les critères du concours, et ce grâce à la petite équipe de concepteurs qui a oeuvré à sa réalisation.

Milc CM2016

La Milc habillée pour le concours et équipée de porte-bidon maison.

L’équipe s’est aussi fixée comme objectif – et c’était un des autres critères du concours – de réaliser le maximum de pièces en interne. Ce sera notamment le cas de l’ensemble des raccords du cadre, y compris la boîte de pédalier, usinée par Milc. Cette machine est ainsi une vitrine de la capacité de Milc a déployer des compétences industrielles variées pour répondre à une commande de vélos en petite série.

Milc full

La Machine de Milc, exposée à la fin de la 2e épreuve.

À l’avant, le porte-paquet prend appui sur la tête de fourche biseautée. Le support à mi-fourche sert aussi de guide câble pour le câble de frein.

Milc plot porte paquet

Le phare est intégré au tube de direction, façon B’Twin Tilt, lui-même surplombé par une prise USB orientée vers le cycliste.

Milc USB integre

L’alimentation est fournie par une dynamo Velogical fixée à l’arrière du vélo, sous les bases.

Malgré la présence d’une épreuve gravel, le Milc était la seule machine équipée d’une suspension.

Milc fourche

Suspension par élastomère, en bout de fourche, sur laquelle sont fixés les deux support de tringle de garde-boue (retiré ici) afin de suivre les variations de la roue.

La selle est fixée par un cappy PMP au tube de selle intégré :

Milc tube selle

Milc P bidon

Milc fabrique même le porte-bidon, estampé au nom de la marque.

La Milc est équipé de garde-boue en composite.

Milc pontet

Garde-boue CLite de Curana.

Les roues 650B du Milc sont montées avec des Compass de 42 mm de section. C’est large et l’espace restant entre le pneu et le garde-boue est bien étroit. La remarque fait sourire celui-ci qui présente la Machine : « C’est étroit mais ça passe, c’est l’essentiel ! »

GB Milc passage

Avec des pneus de 42, ça passe au millimètre. Mieux vaut sans doute ne pas aller au-delà de 38 sur la Milc.

Pourtant, le 2e jour, la machine de Milc n’avait déjà plus son garde-boue avant et, le lendemain, dès les premiers tours de roue dans le secteur gravel le pilote devra aussi retirer le garde-boue. Probablement que les graviers qui montaient avec le pneu frottaient dangereusement le garde-boue, et le risque de détériorer la chape des Compass était réel. En conditions humides, le risque de bourrage aurait sans doute été encore plus important.

GB Milc sans GB

La tringle du garde-boue retirée de son support au terme de la 3e épreuve.

L’autre point gênant, c’est le positionnement du phare qui, en pratique, empêche de transporter un sac sur le porte-paquet pendant un trajet de nuit.

L Milc feu avant

L’espace est suffisant pour les 6 cm d’épaisseur du chargement officiel mais sera un peu limité pour un autre usage.

Reste que malgré ces petits raffinements technologiques, le Milc, qui a été pesé à un peu moins de 11 kg tout équipé, fait partie des cinq machines les plus légères du concours.

Milk et edelbike gravel

Le Milc au début de l’épreuve du gravel, suivi par l’Edelbikes.

La machine Milc – Gobelin bikes a reçu le 2e prix du concours de machines.

Site du fabricant : milc-industry.com
Voir aussi la brochure de présentation de la machine.

Cycles Petrus (Haute-Saone)

Le vélo présenté au Concours de Machines est le troisième réalisé par les cycles Petrus en même temps que le troisième à tubes jumelés. Et afin que le résultat soit encore moins banal, le cadreur a choisi de le monter avec des roues à jantes en bois, ce qui achève de lui donner un petit côté rétro.

petrus Full

petrus tds

La Brooks Cambium et la tige de selle s’accordent bien avec l’esprit néo-rétro de la machine Petrus.

Petrus roue avant

Fourche carbone, jante en bois et moyeu dynamo SP.

petrus cablage

Le ruban de cintre façon liège s’accorde bien avec le bois des jantes et du garde-boue arrière.

Le mini garde-boue était une bonne idée. Dommage que le choix de la fourche carbone n’ait pas permis de faire la paire.

petrus GB

Chez Petrus, les vélos ne sont pas (que) des machines : ils ont un prénom et une personnalité.

Julien Petrignet, le cadreur, qui était son propre pilote, a confié avoir un peu souffert lors des épreuves sur route du comportement des roues en bois, qui se sont révélées paradoxalement plus à l’aise lors du gravel. Il est vrai que les versions à pneu qu’il utilisait sont sensiblement plus lourdes que les versions pour boyaux.

Petrus depart

Le cadreur de Petrus est son propre pilote. Ici au départ de la troisième épreuve.

Au final, à part un petit jeu dans la direction au terme de l’un des parcours, pénalisé par le jury, le vélo a plutôt bien traversé les épreuves.

Quand on s’approche, en revanche, le Petrus pêche parfois un peu dans les détails :

Petrus raccord bi tube

Les raccords des tubes jumelés manquent parfois d’harmonie.

petrus support pb

Le maintien du garde-boue s’est descellé du hauban.

Enfin, concernant le câblage des phares, le cadreur reconnaît avec le sourire que ce fut fait un peu à la va-vite, et il est presque étonné que le jury n’ait rien trouvé à redire.

Petrus cablage phare avant

Il est vrai que cela détonne en comparaison du soin mis par d’autres cadreurs à faire quasiment disparaître toute trace de fils de leur machine de concours. C’est d’autant plus regrettable que le câblage du frein arrière et du dérailleur avant, tout en interne, a été quant à lui relativement soigné sur le Petrus.

petrus butee cable derr avt

La sortie du câble de dérailleur à travers le pontet inférieur…

petrus arrivee cable sous bases

… qui fait office de butée de gaine.

Page FB des cycles Petrus

Voilà pour les « rookies ». Je mets un peu d’ordre dans mes photos et je vous présente très vite les belles réalisations de la « nouvelle vague » des cadreurs qui, depuis une petite dizaine d’années, renouvellent la bicyclette artisanale française (Victoire, Vagabonde, Edelbikes, Julie Racing Design…)

Voir aussi les autres articles de la série consacrée au Concours de Machines 2016 :

– Ambert 2016 [1/5] : la renaissance du Concours de Machines
– Ambert 2016 [3/5] : la nouvelle vague des cadreurs français
– Ambert 2016 [4/5] : les cadreurs historiques
– Ambert 2016 [5/5] : composants et choix techniques

Publicités

2 réflexions sur “Ambert 2016 [2/5] : la section amateurs et premières armes

  1. Sur la photo du raccord du haut du tube de selle de LaFraise, les renforts du raccord (qui sont la pour faciliter le brasage) auraient du etre limés… Et les pointes des haubans ne tombent pas vraiment en face… Dommage….

    J'aime

  2. Merci pour ces précisions. Je m’étais effectivement fait la remarque pour les pointes des haubans. J’ignorais en revanche pour les renforts des raccords. Apparemment le cadreur aussi. Et s’il s’agit d’un effet, le renfort aurait été plus harmonieux en se prolongeant d’un bout à l’autre du raccord. Je vais préciser la légende de la photo.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s